Faire du bénévolat
Découverte & Nouveauté

Faire du bénévolat

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’ai intégré une association pour m’occuper des chevaux sauvés de la misère et de la maltraitance. Aujourd’hui je vous en parle car faire du bénévolat apporte que du positif !

Comment faire du bénévolat

Il y a bien évidemment différentes façons d’aider et de faire du bénévolat. Que ce soit pour les humains ou les animaux, vous avez un large choix ! Personnellement, étant amoureuse de la nature et des animaux, plus particulièrement des chevaux et des chiens, j’ai choisi de chercher une association qui protège les animaux. Cela fait maintenant plusieurs mois que je passe mes mercredi à prendre soin de chevaux et ânes ayant eu un passé difficile.

L’association protectrice des chevaux

Je suis allée passer une première journée au sein de l’association afin de rencontrer l’équipe permanente et de voir comment ça fonctionne. J’ai pu découvrir le centre, les personnes et les animaux. Chaque cheval à son histoire et chaque histoire nous marque car ils ont tous un passé difficile.

Cette journée m’a permis de savoir à quoi m’attendre et comprendre quel est le rôle du bénévole. Quelles sont les choses que je devrais faire et comment.

bénévolat chevaux

Comment ça marche ?

Faire du bénévolat c’est participer aux tâches de l’association, aux choses vitales. C’est aussi passer du temps avec les animaux et leur apporter de l’amour.

Inconsciemment, même si vous ne connaissez pas beaucoup les animaux vous allez vous attacher et prendre vraiment cette cause à coeur.

Lorsque j’arrive le mercredi, le premier rituel inévitable est de dire bonjour à chacun. De toute manière, si vous oubliez, eux vous le rappel bien assez vite car ils ne font que vous appeler !

Ensuite, je regarde le tableau récapitulatif qui explique les besoins de chaque cheval et âne. Dessus est noté les rations, doses de foin et informations supplémentaires si nécessaires pour chaque équidé.

Je me met donc “au travail” et distribue la nourriture dans chaque paddock. Foin, paille, ration de granulé, le tout accompagné de beaucoup de câlin et caresses.

Après la distribution de la nourriture, je vérifie que les bassins d’eau soient suffisamment plein pour qu’ils ne manquent de rien jusqu’au lendemain où d’autres bénévoles prennent la relève.

La nourriture et l’eau sont les deux tâches confiées à chaque bénévole. En dehors de cela, libre à nous de vouloir faire plus ou non. J’ai pris l’habitude de nettoyer les paddocks, ça me permet de passer du temps au milieu des chevaux et des ânes et de leur donner “une maison” agréable. Dans un même temps, ça les habitue à se rapprocher de l’homme et à reprendre confiance car tous arrivent avec de grandes craintes. Abandonné ou maltraité chacun à son histoire et il faut être calme et doux. Après avoir nettoyé, je ramasse les seaux, je les nettoie et range. Il m’arrive parfois de m’asseoir tout simplement au milieu d’un paddock et de profiter des chevaux et ânes qui m’entourent. Il m’arrive aussi d’en sortir marcher un peu à l’extérieur ou tout simplement de passer du temps à les brosser.

bénévolat

Les points forts du bénévolat

Faire du bénévolat est très thérapeutique. Ces journées me permettent de me sentir utile et d’apprendre énormément. Je me libère du stress et j’oublie le reste. Je suis dans une bulle complètement détendue et j’oublie le temps qui passe. J’apprends à connaître de nouvelles choses et de nouvelles personnes. C’est un enrichissement personnel qui apporte beaucoup et j’invite chaque personne à apporter son aide dans une association. C’est un réel investissement et il ne faut pas oublier que les animaux maltraité ont besoin de nous.

Commentaires fermés sur Faire du bénévolat